LAMAciobanitei et les Dragons s’offrent Poitiers 3 sets à 2 !

1 décembre 2019

Pour la réception du Stade Poitevin Volley Beach, le mot d’ordre était “Victoire” en ce vendredi 29 novembre au Palais des Victoires. Et qu’elle fût belle et difficile (26-24 23-25 21-25 25-22 15-13), mais ô combien importante. Au terme d’un match âpre et riche en rebondissements, les Dragons se sont imposés 3 sets à 2, face à une formation qui venait d’enchaîner 5 succès consécutifs, et passent devant Poitiers au classement à la 9ème position.

Avant le début de la rencontre, les Dragons ont pu découvrir l’hymne du club, interprété par Boby Style et Great Artist Mika (G.A.M) du Groupe Horizon, pour la sortie de ce single, teinté de musique urbaine. De quoi donner une nouvelle identité au club du Président Jérome Rousselin et dépoussiérer la maison Rouge et Blanche.

Poitiers semble un peu déboussolé en ce début de set et se retrouve mené logiquement (6-2) par des Dragons en feu. Prenant un avantage mérité de 6 pts (12-6), les hommes de Luc Marquet sont conquérants, explosifs et joueurs. Poitiers revient par son pointu brésilien Chizoba Nevus Atu, aidé par un challenge contesté (18-17), mais les Cannois sont dans leur match, dans leur salle, devant leur public, ils sont bien là! Aleksy Klyamar offre une 1ère balle de set aux Rouge et Blanc, et Adrian Aciobanitei ne manque  pas la 2nde, offrant le 1er set aux Dragons.

Le 2ème set voit les Poitevins réagir et prendre l’initiative. Les hommes de Rogerio Brizola, après avoir subi en réception au 1er set, sont plus présents et plus agressifs (9-11). Kyle Russel remet les pendules à l’heure (12-12), dans un match ou chaque équipe se répond coup après coup. C’est un duel de passeurs américains, le jeune passeur de Poitiers Micah Ma’A répondant à Matt West. Les égalités s’enchainent (15-15) et tout se joue sur des détails. Une passe mal ajustée, une main qui traine, et Poitiers s’offre 1 balle de set (23-25), conclu victorieusement par Michaël Parkinston.

1 set partout, tout est à refaire pour nos valeureux Dragons, poussés par leur hymne, et son refrain “Dragons Dragons” entrainant. Le groupe Horizon  entouré des superbes Pom-Pom girls du Centre Art et Danse d’Antibes, fait le show à la mi-temps.

Le match repart sur les mêmes bases, le coach cannois fait rentrer Tom Liot à la passe. Mais les Poitevins s’échappent au score (10-15) et désorganisent des Dragons qui souffrent. Les services et les attaques poitevines font mal (13-20), mais en volley rien n’est jamais acquis, et la révolte cannoise se met en place. Wyllan Anicette, remplace Kyle Russel et secoue ses co-équipiers par sa fougue et son envie. Même si Capitaine Klyamar et ses troupes sont courageux, Poitiers a pris l’ascendant et s’impose dans ce 3ème set (21-25), malgré une belle remontée au score.

2 sets à 1, les Dragons s’engagent dans un 4ème set pour recoller au score. La pression est bien là et Poitiers surfe sur sa belle lancée. Précis et efficace, le Stade Poitevin caracole toujours devant et prend un net avantage (4-10). Les Dragons toussent, mais s’accrochent et Luc Marquet s’offre un coaching gagnant, en remettant ses cadres dans le bon sens (9-11). Nohoarii Paofai revient dans la partie et sonne le come-back des dragons. Matt West joue juste et montre le chemin à ses co-équipiers en claquant un Monster Block !!! (15-15). La réception cannoise est bien en place et Jérémie Mouiel tient la baraque. Kevin Rodriguez et Noho Paofai font le job. Le jeune roumain de l’AS Cannes VB Adrian Aciobanitei éclabousse cette fin de set, par sa puissance et sa fraîcheur. Il offre le 4ème set aux Dragons, qui reviennent de loin.

2 sets partout, place au tie-break. Le public met une pression de folie et les Dragons enflamment le PDV (6-1). Adrian Accobanitei est omniprésent et tranchant, Kyle Russel marque des points en bout de filet (11-6) et Poitiers prend l’eau. C’était sans compter sur le duo Raffaelli/El Graoui qui ramène les hommes de Brizola à 1 pt (13-12) rendant la fin du match haletante. Mais Aleksly Klyamar et Adrian Aciobanitei, offrent une très belle victoire, méritée, aux Dragons. Le jeune Roumain conclut d’une superbe diagonale rageuse ce match, et libère le Palais des Victoires. Quel match! L’horizon des Cannois s’éclaircit et fait honneur à leur nouvel hymne…”Dragons Dragons” !!!

Merci au groupe Horizon, Big-Up Boby Style et G.A.M, merci aux Dragons et à leur staff, merci aux Partenaires, merci au public et Rendez-vous le 14 décembre, pour le derby Cannes/Nice et le Show Privé Black M. Avec en 1ère partie le groupe Horizon, tout un programme…

Go Dragons !

Toutes les stats de la rencontre en cliquant sur le lien ci-dessous

http://datavolley.lnv.fr/2019/DataVolley/Men/LAM066-1920.pdf

Les prochaines rencontres des Dragons:

  • Tourcoing / Dragons le vendredi 6 décembre à 20h au Complexe Sportif Léo Lagrange
  • Dragons / Nice le samedi 14 décembre à 17h au Palais des Victoires suivi du Show Privé de Black M

Retrouvez toutes les photos de la rencontre ci-dessous:  Merci à Michael Toffolo et à A.nya photos

https://www.facebook.com/michael.toffolo91/media_set?set=a.10221597616232479&type=3

https://volleytimes.com/2019/11/30/france-photogallery-of-cannes-poitiers/?fbclid=IwAR3JK3iEcboNpS-XrnwLtsYzg8u8EvFatNNQ5Jq0qwJN7hXGa2mpgK3W754

 

 

 

MENU