LAMRennes s’impose en leader !

18 janvier 2020
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour cette 1ère rencontre de l’année, les Dragons affrontent le leader de la Ligue AM, Rennes Volley 35, auteur d’une très belle 1ère partie de championnat, avec un effectif complet et de qualité. Face à l’armada brésilienne rennaise, l’équation n’est pas simple pour les joueurs de la Croisette qui ont équilibré leur bilan de victoires et de défaites et se présentent sans complexes et plein d’envie. Malgré un démarrage difficile, les hommes de Luc Marquet prennent la mesure du leader (9-5), sous l’impulsion de leur capitaine Aleksy Klyamar et du dynamiteur Ady Aciobaniteï. Sous les yeux de Laurent Tillie et de Arnaud Josserand, tout droit revenus de Berlin avec les JO de Tokyo en poche, les Dragons se sentent pousser des ailes et bousculent complètement les hommes du coach rennais Matijasevic (15-10). Le pointu rennais, 2nd pointu de l’équipe du Brésil, Rafaël De Araujo tente de secouer ses équipiers, en smashant 2 aces (17-15) qui permettent  à son équipe de revenir dans le match. La fin de set s’équilibre (21-21), et les Dragons remportent logiquement cette 1ère manche (25-23) en montrant beaucoup de caractère.

Le 2nd set voit des Dragons conquérants d’entrée (4-1), et son pointu Kyle Russell en tête, qui piquent au vif le leader breton et son talentueux brésilien Araujo. Les Rennais sans s’affoler recollent au score (9-10) et poussent les Rouge et Blanc à commettre des fautes (9-14). Le diesel rennais se met en marche et Araujo enchaine de nouveau 2 aces (12-18). La mécanique de précision se règle et le leader montre l’étendue de son talent, remportant ce set de fort belle manière (20-25). 1 set partout.

Après les traditionnels jeux à la mi-temps, et les danseuses du Centre Art Danse d’Antibes, les Dragons se remettent a l’ouvrage et repartent à l’abordage (5-3). Rennes réagit, mais les joueurs de la Croisette tiennent bon et conservent 3 longueurs d’avance (13-10). Le jeu se tend, et la réception cannoise aussi. Les Dragons souffrent, Rennes égalise (13-13) et passe devant (15-18). Quelques séries au service, une solide réception et Rennes Volley 35, sans forcer son talent, s’adjuge cette 3ème manche (18-25). 

2 sets à 1 pour Rennes, le public continue de soutenir son équipe et d’y croire (4-2). Baranek remet les 2 équipes à égalité (5-5) après 2 bons services. Rennes remet un coup d’accélérateur et reprend les devants de la rencontre (9-11). Chanceux et talentueux, le leader continue sa marche en avant (10-12). Araujo n’enchaine pas, cette fois-ci de série au service, et les Dragons reprennent des couleurs (14-14). Noho PaofaÏ rentre et remet son équipe dans le bon sens (19-18), en enchainant 4 services flottants qui déstabilisent la réception bretonne. 2 challenges et Rennes prend l’avantage (19-22) et l’ascendant psychologique sur cette fin de set. Araujo a la balle de match (20-24) au bout de la main, mais les Cannois se battent (22-24), défendent et entretiennent l’espoir. C’est Baranek qui conclut tranquillement la rencontre (22-25) et plonge les Dragons dans une belle frustration (1-3). Il aura manqué un brin de folie aux Dragons, plus de détermination et de lucidité pour déstabiliser le beau collectif rennais, bien rodé, qui continue de caracoler en tête du championnat. Plongeant ainsi les Dragons dans une grande frustration, mais la logique est respectée. Nul doute que Luc Marquet saura tirer profit de cette défaite et remettre ses protégés au travail, en vue de la prochaine échéance, et le déplacement ce samedi à Sète.

Match à Sète samedi 18 janvier à 19h30, à suivre sur LNV TV pour les abonnés.

Merci à Philippe Brito, Pâtissier Chocolatier, 79 avenue Maréchal Juin à Cannes, pour les galettes des Rois offertes avant le match aux licenciés et à l’Espace Partenaires après la rencontre.

Go Dragons !!!              Crédit photos: Jean-Pierre Creissent.

Retrouvez les stats du match en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://datavolley.lnv.fr/2019/DataVolley/Men/LAM096-1920.pdf

Et les photos de a.nya photo, que l’on remercie vivement, à voir sur sa page Facebook:

https://www.facebook.com/anyaph.de/